加入VIP
  • 专属下载特权
  • 现金文档折扣购买
  • VIP免费专区
  • 千万文档免费下载

上传资料

关闭

关闭

关闭

封号提示

内容

首页 Phèdre

Phèdre.pdf

Phèdre

lilyzhyy
2014-01-20 0人阅读 举报 0 0 暂无简介

简介:本文档为《Phèdrepdf》,可适用于高等教育领域

PhèdreTragédieenCinqActesParJeanRacineCocagneMMXIIIPréfaceVoiciencoreunetragédiedontlesujetestprisd’EuripideQuoiquej’aiesuiviunerouteunpeudifférentedecelledecetauteurpourlaconduitedel’action,jen’aipaslaisséd’enrichirmapiècedetoutcequim’aparulepluséclatantdanslasienneQuandjeneluidevraisquelaseuleidéeducaractèredePhèdre,jepourraisdirequejeluidoiscequej’aipeutêtremisdeplusraisonnablesurlethéâtreJenesuispointétonnéquececaractèreaiteuunsuccèssiheureuxdutempsd’Euripide,etqu’ilaitencoresibienréussidansnotresiècle,puisqu’ilatouteslesqualitésqu’Aristotedemandedanslehérosdelatragédie,etquisontpropresàexciterlacompassionetlaterreurEneffet,Phèdren’estnitoutàfaitcoupable,nitoutàfaitinnocente:elleestengagée,parsadestinéeetparlacolèredesdieux,dansunepassionillégitimedontelleahorreurtoutelapremière:ellefaittousseseffortspourlasurmonter:elleaimemieuxselaissermourirquedeladéclareràpersonneetlorsqu’elleestforcéedeladécouvrir,elleenparleavecuneconfusionquifaitbienvoirquesoncrimeestplutôtunepunitiondesdieuxqu’unmouvementdesavolontéJ’aimêmeprissoindelarendreunpeumoinsodieusequ’ellen’estdanslestragédiesdesAnciens,oùelleserésoutd’ellemêmeàaccuserHippolyteJ’aicruquelacalomnieavaitquelquechosedetropbasetdetropnoirpourlamettredanslabouched’uneprincessequiad’ailleursdessentimentssinoblesetsivertueuxCettebassessem’aparuplusconvenableàunenourrice,quipouvaitavoirdesinclinationsplusserviles,etquinéanmoinsn’entreprendcettefausseaccusationquepoursauverlavieetl’honneurdesamaîtressePhèdren’ydonnelesmainsqueparcequ’elleestdansuneagitationd’espritquilamethorsd’ellemêmeetellevientunmomentaprèsdansledesseindejustifierl’innocence,etdedéclarerlavéritéHippolyteestaccusé,dansEuripideetdansSénèque,d’avoireneffetviolésabellemère:vimcorpustulitMaisiln’esticiaccuséqued’enavoireuledesseinJ’aivouluépargneràThéséeuneconfusionquil’auraitpurendremoinsagréableauxspectateursPourcequiestdupersonnaged’Hippolyte,j’avaisremarquédanslesAnciensqu’onreprochaitàEuripidedel’avoirreprésentécommeunphilosopheexemptdetouteimperfection:cequifaisaitquelamortdecejeuneprincecausaitbeaucoupplusd’indignationquedepitiéJ’aicruluidevoirdonnerquelquefaiblessequilerendraitunpeucoupableenverssonpère,sanspourtantluirienôterdecettegrandeurd’âmeaveclaquelleilépargnel’honneurdePhèdre,etselaisseopprimersansl’accuserJ’appellefaiblesselapassionqu’ilressentmalgréluipourAricie,quiestlafilleetlasœurdesennemismortelsdesonpèreCetteAricien’estpointunpersonnagedemoninventionVirgileditqu’Hippolytel’épousa,eteneutunfils,aprèsqu’Esculapel’eutressuscitéEtj’ailuencoredansquelquesauteursqu’HippolyteavaitépouséetemmenéenItalieunejeuneAthéniennedegrandenaissance,quis’appelaitAricie,etquiavaitdonnésonnomàunepetitevilled’ItalieJerapportecesautorités,parcequejemesuistrèsscrupuleusementattachéàsuivrelafableJ’aimêmesuivil’histoiredeThésée,tellequ’elleestdansPlutarqueC’estdanscethistorienquej’aitrouvéquecequiavaitdonnéoccasiondecroirequeThéséefûtdescendudanslesenferspourenleverProserpine,étaitunvoyagequeceprinceavaitfaitenÉpireverslasourcedel’Achéron,chezunroidontPirithoüsvoulaitenleverlafemme,etquiarrêtaThéséeprisonnier,aprèsavoirfaitmourirPirithoüsAinsij’aitâchédeconserverlavraisemblancedel’histoire,sansrienperdredesornementsdelafable,quifournitextrêmementàlapoésieetlebruitdelamortdeThésée,fondésurcevoyagefabuleux,donnelieuàPhèdredefaireunedéclarationd’amourquidevientunedesprincipalescausesdesonmalheur,etqu’ellen’auraitjamaisoséfairetantqu’elleauraitcruquesonmariétaitvivantAureste,jen’oseencoreassurerquecettepiècesoiteneffetlameilleuredemestragédiesJelaisseauxlecteursetautempsàdéciderdesonvéritableprixCequejepuisassurer,c’estquejen’enaipointfaitoùlavertusoitplusmiseenjourquedanscellecilesmoindresfautesysontsévèrementpunies:laseulepenséeducrimeyestregardéeavecautantd’horreurquelecrimemêmelesfaiblessesdel’amourypassentpourdevraiesfaiblesses:lespassionsn’ysontprésentéesauxyeuxquepourmontrertoutledésordredontellessontcauseetleviceyestpeintpartoutavecdescouleursquienfontconnaîtreethaïrladifformitéC’estlàproprementlebutquetouthommequitravaillepourlepublicdoitseproposeretc’estcequelespremierspoètestragiquesavaientenvuesurtoutechoseLeurthéâtreétaituneécoleoùlavertun’étaitpasmoinsbienenseignéequedanslesécolesdesphilosophesAussiAristoteabienvouludonnerdesrèglesdupoèmedramatiqueetSocrate,leplussagedesphilosophes,nedédaignaitpasdemettrelamainauxtragédiesd’EuripideIlseraitàsouhaiterquenosouvragesfussentaussisolidesetaussipleinsd’utilesinstructionsqueceuxdecespoètesCeseraitpeutêtreunmoyenderéconcilierlatragédieavecquantitédepersonnescélèbresparleurpiétéetparleurdoctrine,quil’ontcondamnéedanscesdernierstempsetquienjugeraientsansdouteplusfavorablement,silesauteurssongeaientautantàinstruireleursspectateursqu’àlesdivertir,ets’ilssuivaientencelalavéritableintentiondelatragédiePersonnageThésée–Filsd’Égée,roid’AthènesPhèdre–FemmedeThésée,filledeMinosetPasiphaéHippolyte–FilsdeThésée,etd’Antiope,reinedesAmazonesAricie–Princessedusangroyald’AthèmesThéramène–gouverneurd’HippolyteŒnone–nourriceetconfidentedePhèdrePanope–femmedelasuitedePhèdreGardesLascèneestàTrézène,villeduPéloponnèseActePremierScèneèreHippolyte,ThéramèneHIPPOLYTELedesseinenestpris,jepars,cherThéramène,Etquitteleséjourdel'aimableTrézèneDansledoutemorteloùjesuisagité,JecommenceàrougirdemonoisivetéDepuisplusdesixmoiséloignédemonpère,J'ignoreledestind'unetêtesichèreJ'ignorejusqu'auxlieuxquilepeuventcacherTHÉRAMÈNEEtdansquelslieux,Seigneur,l'allezvousdoncchercherDéjà,poursatisfaireàvotrejustecrainte,J'aicourulesdeuxmersquesépareCorintheJ'aidemandéThéséeauxpeuplesdecesbordsOùl'onvoitl'AcheronseperdrechezlesmortsJ'aivisitél'Élide,et,laissantleTénare,Passéjusqu'àlamerquivittomberIcareSurquelespoirnouveau,dansquelsheureuxclimatsCroyezvousdécouvrirlatracedesespasQuisaitmême,quisaitsileRoivotrepèreVeutquedesonabsenceonsachelemystèreEtsi,lorsqu'avecvousnoustremblonspoursesjours,Tranquille,etnouscachantdenouvellesamours,Cehérosn'attendpointqu'uneamanteabuséeHIPPOLYTECherThéramène,arrête,etrespecteThéséeDesesjeuneserreursdésormaisrevenu,Parunindigneobstacleiln'estpointretenuEtfixantdesesvoeuxl'inconstancefatale,PhèdredepuislongtempsnecraintplusderivaleEnfinenlecherchantjesuivraimondevoir,Etjefuiraiceslieuxquejen'oseplusvoirTHÉRAMÈNEHé!depuisquand,Seigneur,craignezvouslaprésenceDecespaisibleslieux,sichersàvotreenfance,EtdontjevousaivupréférerleséjourAutumultepompeuxd'AthènesetdelacourQuelpéril,ouplutôtquelchagrinvousenchasseHIPPOLYTECetheureuxtempsn'estplusToutachangédefaceDepuisquesurcesbordslesDieuxontenvoyéLafilledeMinosetdePasiphaéTHÉRAMÈNEJ'entendsDevosdouleurslacausem'estconnue,Phèdreicivouschagrine,etblessevotrevueDangereusemarâtre,àpeineellevousvitQuevotreexild'abordsignalasoncréditMaissahainesurvousautrefoisattachée,Ous'estévanouie,oubiens'estrelâchéeEtd'ailleurs,quelspérilspeutvousfairecourirUnefemmemouranteetquichercheàmourirPhèdre,atteinted'unmalqu'elles'obstineàtaire,Lasseenfind'ellemêmeetdujourquil'éclaire,PeutellecontrevousformerquelquesdesseinsHIPPOLYTESavaineinimitién'estpascequejecrainsHippolyteenpartantfuituneautreennemieJefuis,jel'avoûrai,cettejeuneAricie,Rested'unsangfatalconjurécontrenousTHÉRAMÈNEQuoi!vousmême,Seigneur,lapersécutezvousJamaisl'aimablesœurdescruelsPallantidesTrempatelleauxcomplotsdesesfrèresperfidesEtdevezvoushaïrcesinnocentsappasHIPPOLYTESijelahaïssais,jenelafuiraispasTHÉRAMÈNESeigneur,m'estilpermisd'expliquervotrefuitePourriezvousn'êtrepluscesuperbeHippolyte,Implacableennemidesamoureuseslois,Etd'unjougqueThéséeasubitantdefoisVénus,parvotreorgueilsilongtempsméprisée,VoudraitelleàlafinjustifierThéséeEtvousmettantaurangdurestedesmortels,Vousatelleforcéd'encensersesautelsAimeriezvous,SeigneurHIPPOLYTEAmi,qu'osestudireToiquiconnaismoncoeurdepuisquejerespire,Dessentimentsd'uncoeursifier,sidédaigneux,PeuxtumedemanderledésaveuhonteuxC'estpeuqu'avecsonlaitunemèreamazoneM'aitfaitsucerencorcetorgueilquit'étonneDansunâgeplusmûrmoimêmeparvenu,JemesuisapplaudiquandjemesuisconnuAttachéprèsdemoiparunzèlesincère,Tumecontaisalorsl'histoiredemonpèreTusaiscombienmonâme,attentiveàtavoix,S'échauffaitaurécitdesesnoblesexploits,QuandtumedépeignaiscehérosintrépideConsolantlesmortelsdel'absenced'Alcide,Lesmonstresétouffésetlesbrigandspunis,Procuste,Cercyon,etScirron,etSinnis,Etlesosdispersésdugéantd'Épidaure,EtlaCrètefumantdusangduMinotaureMaisquandturécitaisdesfaitsmoinsglorieux,Safoipartoutofferteetreçueencentlieux,HélèneàsesparentsdansSpartedérobée,SalaminetémoindespleursdePéribée,Tantd'autres,dontlesnomsluisontmêmeéchappés,TropcrédulesespritsquesaflammeatrompésArianeauxrocherscontantsesinjustices,PhèdreenlevéeenfinsousdemeilleursauspicesTusaiscommeàregretécoutantcediscours,Jetepressaissouventd'enabrégerlecours:Heureuxsij'avaispuraviràlamémoireCetteindignemoitiéd'unesibellehistoire!Etmoimême,àmontour,jemeverraisliéEtlesDieuxjusquelàm'auraienthumiliéDansmeslâchessoupirsd'autantplusméprisable,Qu'unlongamasd'honneursrendThéséeexcusable,Qu'aucunsmonstresparmoidomptésjusqu'aujourd'huiNem'ontacquisledroitdefaillircommeluiQuandmêmemafiertépourraits'êtreadoucie,AuraisjepourvainqueurdûchoisirAricieNesouviendraitilplusàmessenségarésDel'obstacleéternelquinousaséparésMonpèrelaréprouveetpardesloissévèresIldéfenddedonnerdesneveuxàsesfrères:D'unetigecoupableilcraintunrejetonIlveutavecleursœurensevelirleurnom,Etquejusqu'autombeausoumiseàsatutelle,Jamaislesfeuxd'hymennes'allumentpourelleDoisjeépousersesdroitscontreunpèreirritéDonneraijel'exempleàlatéméritéEtdansunfolamourmajeunesseembarquéeTHÉRAMÈNEAh!Seigneursivotreheureestunefoismarquée,LeCieldenosraisonsnesaitpoints'informerThéséeouvrevosyeuxenvoulantlesfermer,Etsahaine,irritantuneflammerebelle,PrêteàsonennemieunegrâcenouvelleEnfind'unchasteamourpourquoivouseffrayerS'ilaquelquedouceur,n'osezvousl'essayerEncroirezvoustoujoursunfarouchescrupuleCraintondes'égarersurlestracesd'HerculeQuelscouragesVénusn'atellepasdomptés!Vousmêmeoùseriezvous,vousquilacombattez,SitoujoursAntiopeàsesloisopposée,D'unepudiqueardeurn'eûtbrûlépourThéséeMaisquesertd'affecterunsuperbediscoursAvouezle,toutchangeetdepuisquelquesjoursOnvousvoitmoinssouvent,orgueilleuxetsauvage,Tantôtfairevoleruncharsurlerivage,Tantôt,savantdansl'artparNeptuneinventé,RendredocileaufreinuncoursierindomptéLesforêtsdenoscrismoinssouventretentissentChargésd'unfeusecret,vosyeuxs'appesantissentIln'enfautpointdouter:vousaimez,vousbrûlezVouspérissezd'unmalquevousdissimulezLacharmanteAricieatellesuvousplaireHIPPOLYTEThéramène,jepars,etvaischerchermonpèreTHÉRAMÈNENeverrezvouspointPhèdreavantquedepartir,SeigneurHIPPOLYTEC'estmondessein:tupeuxl'enavertirVoyonsla,puisqu'ainsimondevoirmel'ordonneMaisquelnouveaumalheurtroublesachèreOenoneScèneèmeHippolyte,Oenone,ThéramèneOENONEHélas!Seigneur,queltroubleaumienpeutêtreégalLaReinetouchepresqueàsontermefatalEnvainàl'observerjouretnuitjem'attache:Ellemeurtdansmesbrasd'unmalqu'ellemecacheUndésordreéternelrègnedanssonespritSonchagrininquietl'arrachedesonlitElleveutvoirlejouretsadouleurprofondeM'ordonnetoutefoisd'écartertoutlemondeEllevientHIPPOLYTEIlsuffit:jelalaisseenceslieux,EtneluimontrepointunvisageodieuxScèneèmePhèdre,OenonePHÈDREN'allonspointplusavantDemeurons,chèreOenoneJenemesoutiensplus,maforcem'abandonneMesyeuxsontéblouisdujourquejerevoi,EtmesgenouxtremblantssedérobentsousmoiHélas!OENONEDieuxtoutpuissants!quenospleursvousapaisentPHÈDREQuecesvainsornements,quecesvoilesmepèsent!Quelleimportunemain,enformanttouscesnœuds,Aprissoinsurmonfrontd'assemblermescheveuxToutm'affligeetmenuit,etconspireàmenuireOENONECommeonvoittoussesvoeuxl'unl'autresedétruire!Vousmême,condamnantvosinjustesdesseins,TantôtàvousparervousexcitieznosmainsVousmême,rappelantvotreforcepremière,VousvouliezvousmontreretrevoirlalumièreVouslavoyez,madame,etprêteàvouscacher,VoushaïssezlejourquevousveniezchercherPHÈDRENobleetbrillantauteurd'unetristefamille,Toi,dontmamèreosaitsevanterd'êtrefille,Quipeutêtrerougisdutroubleoùtumevois,Soleil,jeteviensvoirpourladernièrefoisOENONEQuoi!vousneperdrezpointcettecruelleenvieVousverraijetoujours,renonçantàlavie,FairedevotremortlesfunestesapprêtsPHÈDREDieux!quenesuisjeassiseàl'ombredesforêts!Quandpourraije,autraversd'unenoblepoussière,SuivredeœiluncharfuyantdanslacarrièreOENONEQuoi,MadamePHÈDREInsensée,oùsuisjeetqu'aijeditOùlaisséjeégarermesvoeuxetmonespritJel'aiperdu:lesDieuxm'enontravil'usageOenone,larougeurmecouvrelevisage:Jetelaissetropvoirmeshonteusesdouleurs,Etmesyeux,malgrémoi,seremplissentdepleursOENONEAh!s'ilvousfautrougir,rougissezd'unsilenceQuidevosmauxencoreaigritlaviolenceRebelleàtousnossoins,sourdeàtousnosdiscours,VoulezvoussanspitiélaisserfinirvosjoursQuellefureurlesborneaumilieudeleurcourseQuelcharmeouquelpoisonenatarilasourceLesombrespartroisfoisontobscurcilescieuxDepuisquelesommeiln'estentrédansvosyeuxEtlejouratroisfoischassélanuitobscureDepuisquevotrecorpslanguitsansnourritureÀquelaffreuxdesseinvouslaissezvoustenterDequeldroitsurvousmêmeosezvousattenterVousoffensezlesDieuxauteursdevotrevieVoustrahissezl'épouxàquilafoivouslieVoustrahissezenfinvosenfantsmalheureux,QuevousprécipitezsousunjougrigoureuxSongezqu'unmêmejourleurraviraleurmère,Etrendral'espéranceaufilsdel'étrangère,Àcefierennemidevous,devotresang,Cefilsqu'uneAmazoneaportédanssonflanc,CetHippolytePHÈDREAh,dieux!OENONECereprochevoustouchePHÈDREMalheureuse,quelnomestsortidetaboucheOENONEHébien!votrecolèreéclateavecraison:C’estdehaïrl’arroganceetcequidéplaîtàautruiJ'aimeàvousvoirfrémiràcefunestenomVivezdoncQuel'amour,ledevoirvousexcite,Vivez,nesouffrezpasquelefilsd'uneScythe,Accablantvosenfantsd'unempireodieux,CommandeauplusbeausangdelaGrèceetdesDieuxMaisnedifférezpoint:chaquemomentvoustueRéparezpromptementvotreforceabattue,Tandisquedevosjours,prêtsàseconsumer,Leflambeaudureencore,etpeutserallumerPHÈDREJ'enaitropprolongélacoupableduréeOENONEQuoidequelremordsêtesvousdéchiréeQuelcrimeapuproduireuntroublesipressantVosmainsn'ontpointtrempédanslesanginnocentPHÈDREGrâcesauciel,mesmainsnesontpointcriminellesPlûtauxDieuxquemoncoeurfûtinnocentcommeelles!OENONEEtquelaffreuxprojetavezvousenfanté,DontvotrecoeurencordoiveêtreépouvantéPHÈDREJet'enaiditassezÉpargnemoileresteJemeurspournepointfaireunaveusifunesteOENONEMourezdonc,etgardezunsilenceinhumainMaispourfermervosyeuxcherchezuneautremainQuoiqu'ilvousresteàpeineunefaiblelumière,MonâmechezlesmortsdescendralapremièreMillecheminsouvertsyconduisenttoujours,EtmajustedouleurchoisiralespluscourtsCruelle,quandmafoivousatelledéçueSongezvousqu'ennaissantmesbrasvousontreçueMonpays,mesenfants,pourvousj'aitoutquittéRéserviezvousceprixàmafidélitéPHÈDREQuelfruitespèrestudetantdeviolenceTufrémirasd'horreursijerompslesilenceOENONEEtquemedirezvousquinecède,grandsDieux!Àl'horreurdevousvoirexpireràmesyeuxPHÈDREQuandtusaurasmoncrime,etlesortquim'accable,Jen'enmourraipasmoins,j'enmourraipluscoupableOENONEMadame,aunomdespleursquepourvousj'aiversés,Parvosfaiblesgenouxquejetiensembrassés,DélivrezmonespritdecefunestedoutePHÈDRETuleveuxLèvetoiOENONEParlez:jevousécoutePHÈDRECiel!quevaisjeluidireEtparoùcommencerOENONEPardevainesfrayeurscessezdem'offenserPHÈDREÔhainedeVénus!Ôfatalecolère!Dansquelségarementsl'amourjetamamère!OENONEOublionsles,MadameEtqu'àtoutl'avenirUnsilenceéternelcachecesouvenirPHÈDREAriane,masœur!dequelamourblessée,Vousmourûtesauxbordsoùvousfûteslaissée!OENONEQuefaitesvous,MadameEtquelmortelennuiContretoutvotresangvousanimeaujourd'huiPHÈDREPuisqueVénusleveut,decesangdéplorableJepérisladernière,etlaplusmisérableOENONEAimezvousPHÈDREDel'amourj'aitouteslesfureursOENONEPourquiPHÈDRETuvasouïrlecombledeshorreursJ'aimeÀcenomfatal,jetremble,jefrissonneJ'aimeOENONEQuiPHÈDRETuconnaiscefilsdel'Amazone,CeprincesilongtempsparmoimêmeoppriméOENONE

用户评价(0)

关闭

新课改视野下建构高中语文教学实验成果报告(32KB)

抱歉,积分不足下载失败,请稍后再试!

提示

试读已结束,如需要继续阅读或者下载,敬请购买!

文档小程序码

使用微信“扫一扫”扫码寻找文档

1

打开微信

2

扫描小程序码

3

发布寻找信息

4

等待寻找结果

我知道了
评分:

/21

Phèdre

仅供在线阅读

VIP

在线
客服

免费
邮箱

爱问共享资料服务号

扫描关注领取更多福利