关闭

关闭

关闭

封号提示

内容

首页 [海底两万里].(20000.lieues.sous.les.mers).(法)儒勒·凡尔纳.文…

[海底两万里].(20000.lieues.sous.les.mers).(法)儒勒·凡尔纳.文字版.pdf

[海底两万里].(20000.lieues.sous.les.m…

蘇菲魚 2011-07-02 评分 0 浏览量 0 0 0 0 暂无简介 简介 举报

简介:本文档为《[海底两万里].(20000.lieues.sous.les.mers).(法)儒勒·凡尔纳.文字版pdf》,可适用于外语资料领域,主题内容包含lieuessouslesmersVerne,JulesPublished:Type(s):Novels,ScienceFiction,Advent符等。

lieuessouslesmersVerne,JulesPublished:Type(s):Novels,ScienceFiction,AdventureSource:http:wwwebooksgratuitscomAproposdeVerne:JulesGabrielVerne(February,–March,)wasaFrenchauthorwhopioneeredthesciencefictiongenreHeisbestknownfornovelssuchasJourneyToTheCenterOfTheEarth(),TwentyThousandLeaguesUnderTheSea(),andAroundtheWorldinEightyDays()Vernewroteaboutspace,air,andunderwatertravelbeforeairtravelandpracticalsubmarineswereinvented,andbeforepracticalmeansofspacetravelhadbeendevisedHeisthethirdmosttranslatedauthorintheworld,accordingtoIndexTranslationumSomeofhisbookshavebeenmadeintofilmsVerne,alongwithHugoGernsbackandHGWells,isoftenpopularlyreferredtoasthe"FatherofScienceFiction"Source:WikipediaDisponiblesurFeedbookspourVerne:•VoyageaucentredelaTerre()•LeTourdumondeenquatrevingtsjours()•DelaTerreàlaLune()•AutourdelaLune()•Cinqsemainesenballon()•UneVilleflottante()•MichelStrogoff()•VoyagesetAventuresduCapitaineHatteras()•LesEnfantsducapitaineGrant()Note:ThisbookisbroughttoyoubyFeedbookshttp:wwwfeedbookscomStrictlyforpersonaluse,donotusethisfileforcommercialpurposesPartieChapitreUnécueilfuyantL’annéefutmarquéeparunévénementbizarre,unphénomèneinexpliquéetinexplicablequepersonnen’asansdouteoubliéSansparlerdesrumeursquiagitaientlespopulationsdesportsetsurexcitaientl’espritpublicàl’intérieurdescontinentslesgensdemerfurentparticulièrementémusLesnégociants,armateurs,capitainesdenavires,skippersetmastersdel’Europeetdel’Amérique,officiersdesmarinesmilitairesdetouspays,et,aprèseux,lesgouvernementsdesdiversÉtatsdesdeuxcontinents,sepréoccupèrentdecefaitauplushautpointEneffet,depuisquelquetemps,plusieursnaviress’étaientrencontréssurmeravecunechoseénormeunobjetlong,fusiforme,parfoisphosphorescent,infinimentplusvasteetplusrapidequ’unebaleineLesfaitsrelatifsàcetteapparition,consignésauxdiverslivresdebord,s’accordaientassezexactementsurlastructuredel’objetoudel’êtreenquestion,lavitesseinouïedesesmouvements,lapuissancesurprenantedesalocomotion,lavieparticulièredontilsemblaitdouéSic’étaituncétacé,ilsurpassaitenvolumetousceuxquelascienceavaitclassésjusqu’alorsNiCuvier,niLacépède,niMDumeril,niMdeQuatrefagesn’eussentadmisl’existenced’untelmonstreàmoinsdel’avoirvu,cequis’appellevudeleurspropresyeuxdesavantsAprendrelamoyennedesobservationsfaitesàdiversesreprisesenrejetantlesévaluationstimidesquiassignaientàcetobjetunelongueurdedeuxcentspiedsetenrepoussantlesopinionsexagéréesquiledisaientlarged’unmilleetlongdetroisonpouvaitaffirmer,cependant,quecetêtrephénoménaldépassaitdebeaucouptouteslesdimensionsadmisesjusqu’àcejourparlesichtyologistess’ilexistaittoutefoisOr,ilexistait,lefaitenluimêmen’étaitplusniable,et,aveccepenchantquipousseaumerveilleuxlacervellehumaine,oncomprendral’émotionproduitedanslemondeentierparcettesurnaturelleapparitionQuantàlarejeteraurangdesfables,ilfallaityrenoncerEneffet,lejuillet,lesteamerGovernorHigginson,deCalcuttaandBurnachsteamnavigationCompany,avaitrencontrécettemassemouvanteàcinqmillesdansl’estdescôtesdel’AustralieLecapitaineBakersecrut,toutd’abord,enprésenced’unécueilinconnuilsedisposaitmêmeàendéterminerlasituationexacte,quanddeuxcolonnesd’eau,projetéesparl’inexplicableobjet,s’élancèrentensifflantàcentcinquantepiedsdansl’airDonc,àmoinsquecetécueilnefûtsoumisauxexpansionsintermittentesd’ungeyser,leGovernorHigginsonavaitaffairebeletbienàquelquemammifèreaquatique,inconnujusquelà,quirejetaitparseséventsdescolonnesd’eau,mélangéesd’airetdevapeurPareilfaitfutégalementobservélejuilletdelamêmeannée,danslesmersduPacifique,parleCristobalColon,deWestIndiaandPacificsteamnavigationCompanyDonc,cecétacéextraordinairepouvaitsetransporterd’unendroitàunautreavecunevélocitésurprenante,puisqueàtroisjoursd’intervalle,leGovernorHigginsonetleCristobalColonl’avaientobservéendeuxpointsdelacarteséparésparunedistancedeplusdeseptcentslieuesmarinesQuinzejoursplustard,àdeuxmillelieuesdelàl’Helvetia,delaCompagnieNationale,etleShannon,duRoyalMail,marchantàcontreborddanscetteportiondel’AtlantiquecompriseentrelesÉtatsUnisetl’Europe,sesignalèrentrespectivementlemonstrepar’delatitudenord,et’delongitudeàl’ouestduméridiendeGreenwichDanscetteobservationsimultanée,oncrutpouvoirévaluerlalongueurminimumdumammifèreàplusdetroiscentcinquantepiedsanglais,puisqueleShannonetl’Helvetiaétaientdedimensioninférieureàlui,bienqu’ilsmesurassentcentmètresdel’étraveàl’étambotOr,lesplusvastesbaleines,cellesquifréquententlesparagesdesîlesAléoutiennes,leKulammaketl’Umgullick,n’ontjamaisdépassélalongueurdecinquantesixmètres,simêmeellesl’atteignentCesrapportsarrivéscoupsurcoup,denouvellesobservationsfaitesàborddutransatlantiquelePereire,unabordageentrel’Etna,delaligneInman,etlemonstre,unprocèsverbaldresséparlesofficiersdelafrégatefrançaiselaNormandie,untrèssérieuxrelèvementobtenuparl’étatmajorducommodoreFitzJamesàbordduLordClyde,émurentprofondémentl’opinionpubliqueDanslespaysd’humeurlégère,onplaisantalephénomène,maislespaysgravesetpratiques,l’Angleterre,l’Amérique,l’Allemagne,s’enpréoccupèrentvivementPartoutdanslesgrandscentres,lemonstredevintàlamodeonlechantadanslescafés,onlebafouadanslesjournaux,onlejouasurlesthéâtresLescanardseurentlàunebelleoccasiondepondredesœufsdetoutecouleurOnvitréapparaîtredanslesjournauxàcourtdecopietouslesêtresimaginairesetgigantesques,depuislabaleineblanche,leterribleMobyDickdesrégionshyperboréennes,jusqu’auKrakendémesuré,dontlestentaculespeuventenlacerunbâtimentdecinqcentstonneauxetl’entraînerdanslesabîmesdel’OcéanOnreproduisitmêmelesprocèsverbauxdestempsancienslesopinionsd’AristoteetdePline,quiadmettaientl’existencedecesmonstres,puislesrécitsnorvégiensdel’évêquePontoppidan,lesrelationsdePaulHeggede,etenfinlesrapportsdeMHarrington,dontlabonnefoinepeutêtresoupçonnée,quandilaffirmeavoirvu,étantàbordduCastillan,en,ceténormeserpentquin’avaitjamaisfréquentéjusqu’alorsquelesmersdel’ancienConstitutionnelAlorséclatal’interminablepolémiquedescrédulesetdesincrédulesdanslessociétéssavantesetlesjournauxscientifiquesLaquestiondumonstreenflammalesespritsLesjournalistes,quifontprofessiondescienceenlutteavecceuxquifontprofessiond’esprit,versèrentdesflotsd’encrependantcettemémorablecampagnequelquesunsmême,deuxoutroisgouttesdesang,carduserpentdemer,ilsenvinrentauxpersonnalitéslesplusoffensantesSixmoisdurant,laguerresepoursuivitavecdeschancesdiversesAuxarticlesdefonddel’InstitutgéographiqueduBrésil,del’AcadémieroyaledessciencesdeBerlin,del’AssociationBritannique,del’InstitutionSmithsonniennedeWashington,auxdiscussionsduTheIndianArchipelago,duCosmosdel’abbéMoigno,desMittheilungendePetermann,auxchroniquesscientifiquesdesgrandsjournauxdelaFranceetdel’étranger,lapetitepresseripostaitavecuneverveintarissableSesspirituelsécrivainsparodiantunmotdeLinné,citéparlesadversairesdumonstre,soutinrenteneffetquelanaturenefaisaitpasdesots,etilsadjurèrentleurscontemporainsdenepointdonnerundémentiàlanature,enadmettantl’existencedesKrakens,desserpentsdemer,desMobyDick,etautresélucubrationsdemarinsendélireEnfin,dansunarticled’unjournalsatiriquetrèsredouté,leplusaimédesesrédacteurs,brochantsurletout,poussaaumonstre,commeHippolyte,luiportaunderniercoupetl’achevaaumilieud’unéclatderireuniverselL’espritavaitvainculasciencePendantlespremiersmoisdel’année,laquestionparutêtreenterrée,etellenesemblaitpasdevoirrenaître,quanddenouveauxfaitsfurentportésàlaconnaissancedupublicIlnes’agitplusalorsd’unproblèmescientifiqueàrésoudre,maisbiend’undangerréelsérieuxàéviterLaquestionpritunetoutautrefaceLemonstreredevintîlot,rocher,écueil,maisécueilfuyant,indéterminable,insaisissableLemars,leMoravian,deMontréalOcéanCompany,setrouvantpendantlanuitpar’delatitudeet’delongitude,heurtadesahanchedetribordunrocqu’aucunecartenemarquaitdanscesparagesSousl’effortcombinéduventetdesesquatrecentschevauxvapeur,ilmarchaitàlavitessedetreizenœudsNuldoutequesanslaqualitésupérieuredesacoque,leMoravian,ouvertauchoc,nesefûtengloutiaveclesdeuxcenttrenteseptpassagersqu’ilramenaitduCanadaL’accidentétaitarrivéverscinqheuresdumatin,lorsquelejourcommençaitàpoindreLesofficiersdequartseprécipitèrentàl’arrièredubâtimentIlsexaminèrentl’OcéanaveclaplusscrupuleuseattentionIlsnevirentrien,sicen’estunfortremousquibrisaitàtroisencablures,commesilesnappesliquideseussentétéviolemmentbattuesLerelèvementdulieufutexactementpris,etleMoraviancontinuasaroutesansavariesapparentesAvaitilheurtéunerochesousmarine,ouquelqueénormeépaved’unnaufrageOnneputlesavoirmais,examenfaitdesacarènedanslesbassinsderadoub,ilfutreconnuqu’unepartiedelaquilleavaitétébriséeCefait,extrêmementgraveenluimême,eûtpeutêtreétéoubliécommetantd’autres,si,troissemainesaprès,ilnesefûtreproduitdansdesconditionsidentiquesSeulement,grâceàlanationalitédunavirevictimedecenouvelabordage,grâceàlaréputationdelaCompagnieàlaquellecenavireappartenait,l’événementeutunretentissementimmensePersonnen’ignorelenomducélèbrearmateuranglaisCunardCetintelligentindustrielfonda,en,unservicepostalentreLiverpooletHalifax,avectroisnaviresenboisetàrouesd’uneforcedequatrecentschevaux,etd’unejaugedeonzecentsoixantedeuxtonneauxHuitansaprès,lematérieldelaCompagnies’accroissaitdequatrenaviresdesixcentcinquantechevauxetdedixhuitcentvingttonnes,et,deuxansplustard,dedeuxautresbâtimentssupérieursenpuissanceetentonnageEn,lacompagnieCunard,dontleprivilègepourletransportdesdépêchesvenaitd’êtrerenouvelé,ajoutasuccessivementàsonmatériell’Arabia,lePersia,leChina,leScotia,leJava,leRussia,tousnaviresdepremièremarche,etlesplusvastesqui,aprèsleGreatEastern,eussentjamaissillonnélesmersAinsidonc,en,laCompagniepossédaitdouzenavires,donthuitàrouesetquatreàhélicesSijedonnecesdétailstrèssuccincts,c’estafinquechacunsachebienquelleestl’importancedecettecompagniedetransportsmaritimes,connuedumondeentierpoursonintelligentegestioneentreprisedenavigationtransocéaniennen’aétéconduiteavecplusd’habiletéeaffairen’aétécouronnéedeplusdesuccèsDepuisvingtsixans,lesnaviresCunardonttraversédeuxmillefoisl’Atlantique,etjamaisunvoyagen’aétémanqué,jamaisunretardn’aeulieu,jamaisniunelettre,niunhomme,niunbâtimentn’ontétéperdusAussi,lespassagerschoisissentilsencore,malgrélaconcurrencepuissantequeluifaitlaFrance,laligneCunarddepréférenceàtouteautre,ainsiqu’ilappertd’unrelevéfaitsurlesdocumentsofficielsdesdernièresannéesCecidit,personnenes’étonneraduretentissementqueprovoqual’accidentarrivéàl’undesesplusbeauxsteamersLeavril,lamerétantbelle,labrisemaniable,leScotiasetrouvaitpar’delongitudeet’delatitudeIlmarchaitavecunevitessedetreizenœudsquarantetroiscentièmessouslapousséedesesmillechevauxvapeurSesrouesbattaientlameravecunerégularitéparfaiteSontirantd’eauétaitalorsdesixmètressoixantedixcentimètres,etsondéplacementdesixmillesixcentvingtquatremètrescubesAquatreheuresdixseptminutesdusoir,pendantlelunchdespassagersréunisdanslegrandsalon,unchoc,peusensible,ensomme,seproduisitsurlacoqueduScotia,parsahancheetunpeuenarrièredelarouedebâbordLeScotian’avaitpasheurté,ilavaitétéheurté,etplutôtparuninstrumenttranchantouperforantquecontondantL’abordageavaitsemblésilégerquepersonnenes’enfûtinquiétéàbord,sanslecridescaliersquiremontèrentsurlepontens’écriant:Nouscoulons!nouscoulons!Toutd’abord,lespassagersfurenttrèseffrayésmaislecapitaineAndersonsehâtadelesrassurerEneffet,ledangernepouvaitêtreimminentLeScotia,diviséenseptcompartimentspardescloisonsétanches,devaitbraverimpunémentunevoied’eauLecapitaineAndersonserenditimmédiatementdanslacaleIlreconnutquelecinquièmecompartimentavaitétéenvahiparlamer,etlarapiditédel’envahissementprouvaitquelavoied’eauétaitconsidérableFortheureusement,cecompartimentnerenfermaitpasleschaudières,carlesfeuxsefussentsubitementéteintsLecapitaineAndersonfitstopperimmédiatement,etl’undesmatelotsplongeapourreconnaîtrel’avarieQuelquesinstantsaprès,onconstataitl’existenced’untroulargededeuxmètresdanslacarènedusteamerUnetellevoied’eaunepouvaitêtreaveuglée,etleScotia,sesrouesàdeminoyées,dutcontinuerainsisonvoyageIlsetrouvaitalorsàtroiscentmilleducapClear,etaprèstroisjoursd’unretardquiinquiétavivementLiverpool,ilentradanslesbassinsdelaCompagnieLesingénieursprocédèrentalorsàlavisiteduScotia,quifutmisencalesècheIlsnepurentencroireleursyeuxAdeuxmètresetdemiaudessousdelaflottaisons’ouvraitunedéchirurerégulière,enformedetriangleisocèleLacassuredelatôleétaitd’unenettetéparfaite,etellen’eûtpasétéfrappéeplussûrementàl’emportepièceIlfallaitdoncquel’outilperforantquil’avaitproduitefûtd’unetrempepeucommuneetaprèsavoirétélancéavecuneforceprodigieuse,ayantainsiperceunetôledequatrecentimètres,ilavaitdûseretirerdeluimêmeparunmouvementrétrogradeetvraimentinexplicableTelétaitcedernierfait,quieutpourrésultatdepassionnerànouveaul’opinionpubliqueDepuiscemoment,eneffet,lessinistresmaritimesquin’avaientpasdecausedéterminéefurentmissurlecomptedumonstreCefantastiqueanimalendossalaresponsabilitédetouscesnaufrages,dontlenombreestmalheureusementconsidérablecarsurtroismillenaviresdontlaperteestannuellementrelevéeauBureauVeritas,lechiffredesnaviresàvapeurouàvoiles,supposésperduscorpsetbiensparsuited’absencedenouvelles,nes’élèvepasàmoinsdedeuxcents!Or,cefutlemonstrequi,justementouinjustement,futaccusédeleurdisparition,et,grâceàlui,lescommunicationsentrelesdiverscontinentsdevenantdeplusenplusdangereuses,lepublicsedéclaraetdemandacatégoriquementquelesmersfussentenfindébarrasséesetàtoutprixdeceformidablecétacéChapitreLepouretlecontreAl’époqueoùcesévénementsseproduisirent,jerevenaisd’uneexplorationscientifiqueentreprisedanslesmauvaisesterresduNebraska,auxÉtatsUnisEnmaqualitédeprofesseursuppléantauMuséumd’histoirenaturelledeParis,legouvernementfrançaism’avaitjointàcetteexpéditionAprèssixmoispassésdansleNebraska,chargédeprécieusescollections,j’arrivaiàNewYorkverslafindemarsMondépartpourlaFranceétaitfixéauxpremiersjoursdemaiJem’occupaisdonc,enattendant,declassermesrichessesminéralogiques,botaniquesetzoologiques,quandarrival’incidentduScotiaJ’étaisparfaitementaucourantdelaquestionàl’ordredujour,etcommentnel’auraisjepasétéJ’avaisluetrelutouslesjournauxaméricainseteuropéenssansêtreplusavancéCemystèrem’intriguaitDansl’impossibilitédemeformeruneopinion,jeflottaisd’unextrêmeàl’autreQu’ilyeutquelquechose,celanepouvaitêtredouteux,etlesincrédulesétaientinvitésàmettreledoigtsurlaplaieduScotiaAmonarrivéeàNewYork,laquestionbrûlaitL’hypothèsedel’îlotflottant,del’écueilinsaisissable,soutenueparquelquesespritspeucompétents,étaitabsolumentabandonnéeEt,eneffet,àmoinsquecetécueiln’eûtunemachinedansleventre,commentpouvaitilsedéplaceravecunerapiditésiprodigieuseDemêmefutrepousséel’existenced’unecoqueflottante,d’uneénormeépave,ettoujoursàcausedelarapiditédudéplacementRestaientdoncdeuxsolutionspossiblesdelaquestion,quicréaientdeuxclanstrèsdistinctsdepartisans:d’uncôté,ceuxquitenaientpourunmonstred’uneforcecolossaledel’autre,ceuxquitenaientpourunbateausousmarind’uneextrêmepuissancemotriceOr,cettedernièrehypothèse,admissibleaprèstout,neputrésisterauxenquêtesquifurentpoursuiviesdanslesdeuxmondesQu’unsimpleparticuliereûtàsadispositionuntelenginmécanique,c’étaitpeuprobableOùetquandl’eutilfaitconstruire,etcommentauraitiltenucetteconstructionsecrèteSeul,ungouvernementpouvaitposséderunepareillemachinedestructive,et,encestempsdésastreuxoùl’hommes’ingénieàmultiplierlapuissancedesarmesdeguerre,ilétaitpossiblequ’unÉtatessayâtàl’insudesautresceformidableenginAprèsleschassepots,lestorpilles,aprèslestorpilles,lesbélierssousmarins,puislaréactionDumoins,jel’espèreMaisl’hypothèsed’unemachinedeguerretombaencoredevantladéclarationdesgouvernementsCommeils’agissaitlàd’unintérêtpublic,puisquelescommunicationstransocéaniennesensouffraient,lafranchisedesgouvernementsnepouvaitêtremiseendouteD’ailleurs,commentadmettrequelaconstructiondecebateausousmarineûtéchappéauxyeuxdupublicGarderlesecretdanscescirconstancesesttrèsdifficilepourunparticulier,etcertainementimpossiblepourunEtatdonttouslesactessontobstinémentsurveillésparlespuissancesrivalesDonc,aprèsenquêtesfaitesenAngleterre,enFrance,enRussie,enPrusse,enEspagne,enItalie,enAmérique,voiremêmeenTurquie,l’hypothèsed’unMonitorsousmarinfutdéfinitivementrejetéeAmonarrivéeàNewYork,plusieurspersonnesm’avaientfaitl’honneurdemeconsultersurlephénomèneenquestionJ’avaispubliéenFranceunouvrageinquartoendeuxvolumesintitulé:LesMystèresdesgrandsfondssousmarinsCelivre,particulièrementgoûtédumondesavant,faisaitdemoiunspécialistedanscettepartieassezobscuredel’histoirenaturelleMonavismefutdemandéTantquejepusnierdufait,jemerenfermaidansuneabsoluenégationMaisbientôt,colléaumur,jedusm’expliquercatégoriquementEtmême,l’honorablePierreAronnax,professeurauMuséum

用户评论(0)

0/200

精彩专题

上传我的资料

每篇奖励 +1积分

资料评分:

/49
仅支持在线阅读

意见
反馈

立即扫码关注

爱问共享资料微信公众号

返回
顶部

举报
资料